Le concept

Lors des soirées « Le Goût des mots », les spectateurs sont invités à écouter quatre textes littéraires tout en dégustant des vins qui leur sont associés.

Chaque assemblage présenté lors des soirées « Le goût des mots », que vous retrouvez sur ce site, résulte d’un dialogue entre vin et littérature.
La démarche qui sous-tend à ce dialogue est très simple, puisqu’elle se base sur l’utilisation d’un vocabulaire commun entre le vin et le texte. Ainsi, par exemple, un texte sombre et torturé appellera un vin complexe et tannique; à l’inverse, un texte frais et léger pourra être accompagné d’un vin blanc pétillant. À l’intérieur de ces vastes gammes, les nuances de la dégustation permettront d’assembler au texte choisi un vin plutôt qu’un autre.
Au final, à travers la lecture de textes choisis, les vins proposés se subliment… et inversement, donnant ainsi naissance à de nouvelles saveurs.

Le choix de chaque assemblage résulte donc d’un dialogue entre deux dégustateurs de mots et de vins, c’est pourquoi il ne doit être considéré que comme l’une des multiples possibilités qui s’offrent à cet exercice.

Depuis 2017, les soirées « Le Goût des mots » se déroulent au café Blossom de La Haye (Pays Bas).  Elles sont organisées par Barbara Ferrari (concept et animation littéraire), en collaboration avec Fanny et Marie de  La Librairie nomade, avec le sommelier Pieter Dijkhuizen (Restaurant Palmette) et le comédien Thierry Louyat.

Avant de s’exporter à La Haye, « Le Goût des mots » s’est déroulé à Fribourg (Suisse), grâce à la complicité de Pierre Eichenberger de l’Art Buvette, qui a permis à ce projet de voir le jour en 2004, et à André Küttel, de la cave Cantina del mulino, qui a animé les soirées suisses avec Barbara Ferrari de 2004 à 2016.